Interfaces, Confinement, Matériaux et Nanostructures - ICMN

Site web du laboratoire ICMN - UMR7374


Rechercher


Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires




Accueil > Vie du centre > Jeunes chercheurs - CDD

Sarra BOUDEN

Responsable : Christine Vautrin-Ul et Valérie Bertagna


Laboratoire d’accueil : Interfaces, Confinement, Matériaux et Nanostructures (ICMN), CNRS /Université d’Orléans


Spécialité : Electrochimie, fonctionnalisation et caractérisation de surfaces
Mes thématiques de recherche sont principalement axées sur la modification de surface, et plus particulièrement sur la fonctionnalisation et la nano structuration, par voie électrochimique, de différents types de substrats pour des applications de type capteurs de polluants environnementaux.
Le projet CAPELMIP, Capteurs électrochimiques à empreintes moléculaires pour le suivi des pesticides dans les eaux, vise à mettre en synergie les propriétés des polymères à empreinte moléculaire (MIPs) avec celles d’une détection électrochimique pour l’analyse de pesticides à l’état de traces dans les eaux environnementales, avec pour objectif le développement d’un capteur électrochimique qui bénéficiera de la spécificité des MIPs et de la sensibilité de la détection électrochimique.
C’est au sein de ce projet, que s’inscrit ma mission à l’ICMN ; elle consiste à développer et à caractériser des électrodes de carbone modifiées par des films minces de polypyrrole à empreinte moléculaire (PPy) pour la détection électrochimique de certains pesticides référencés comme micropolluants émergents.


Mots clés : Capteurs électrochimiques, Modification électrochimique de surfaces, Polymères à empreinte moléculaire, Polypyrrole, détection de pesticides, environnement, milieux aquatiques.


Financement : APR-IR Région centre Val de Loire : Projet CAPELMIP, Labélisé par le pôle de compétitivité DREAM. 


Partenaires académiques : ICOA porteur (Orléans), BRGM (Orléans).


Partenaire industriel : DSA Technologies (Semoy