Interfaces, Confinement, Matériaux et Nanostructures - ICMN

Site web du laboratoire ICMN - UMR7374

Accueil > Recherche > Systèmes Nanostructurés et Confinés > Thématiques de Recherche > Nanostructuration de polymères

Nanostructuration de polymères

-> English version


Nanostructuration par autoorganisation de copolymères à blocs

Constitués d’au moins 2 blocs de nature chimique différente, les copolymères à blocs ont la faculté de former spontanément des morphologies régulières (sphères, cylindres, lamelles) dont les dimensions caractéristiques sont typiquement comprises entre 5 et 50 nm. Nous étudions comment ce processus d’auto-organisation est influencé par le confinement sous forme de films minces, nous développons des méthodes pour contrôler les morphologies et nous valorisons les motifs formés au travers de divers types d’applications.

Nanostructuration par séparation de phase dans des mélanges d’homopolymères

En limitant spatialement les processus de séparation de phase, les films se structurent en formant des domaines nanométriques. Les travaux portent ici sur les effets de la mise en œuvre des films et de post-traitement pour contrôler les morphologies obtenues. Cette structuration a été notamment exploitée pour la gravure profonde de silicium.

Nanostructuration par dépôt de nanoparticules préformées

Nous étudions le dépôt de nano-objets préformés (nanoparticules sphériques, nanotubes) sur des surfaces. Nous investiguons comment le mode de dépôt influence le transfert des nanoparticules vers le substrat afin de jouer à la fois sur la concentration et l’organisation des objets déposés. Nos études portent sur la conception de films nanocomposites pour des applications en cosmétique et de piles à combustible et le dépôt de nanocylindres Janus formant des motifs ordonnés.

Effet de confinement

Nous étudions l’influence du confinement sur les propriétés des polymères, telles que la cristallisation, l’affinité pour les solvants …

Retour vers le niveau supérieur