Interfaces, Confinement, Matériaux et Nanostructures - ICMN

Site web du laboratoire ICMN - UMR7374

Accueil > Emploi/Stage

Contrat CDD chercheur - 18 mois, début octobre 2021

Nouveaux revêtements superhydrophobes à base de résines polyuréthane sans solvant

Domaines : Chimie des matériaux, polymère

ICMN, 1b, rue de la Férollerie, CS 40059. 45071 Orléans

KEMICA COATINGS - Za du Bois Gueslin. 28630 MIGNIERES

Salaire brut : 2 650 € à 3 700 €/mois (selon ancienneté)

Les revêtements superhydrophobe sont très recherchés pour conférer à des surfaces des propriétés antisalissure, autonettoyante, antigivre, anti-encrassement … Grace à leur faible énergie de surface, les matériaux traités développent des forces d’adhérence faibles vis-à-vis des contaminants et des liquides. Les applications potentielles sont très diverses et concernent l’automobile, l’aéronautique, le bâtiment, le maritime, les panneaux photovoltaïques, le textile …

Le projet vise à conférer à une gamme de résines polyuréthane « sans solvant » de la société KEMICA COATING, des propriétés de superhydrophobicité. Pour ces résines intrinsèquement polaires, la difficulté consiste à abaisser la polarité des surfaces sans altérer les propriétés finales du produit, par des moyens compatibles avec la spécificité de la chimie des résines et les procédés de préparation des revêtements sans solvant.

Nous utiliserons divers types d’additifs qui par migration (ou structuration) lors de la réticulation des revêtements polyuréthane, conféreront à la surface des propriétés de superhydrophobicité. Il sera procédé à une analyse détaillée de la chimie et de la nanotexturation de surface par les techniques de caractérisation présentes au sein de l’ICMN (XPS, AFM, MEB, mesures d’angle de contact, ellipsométrie …). En particulier, on recherchera les conditions pour lesquelles un angle de contact avec l’eau supérieur à 150° et une hystérésis de mouillage inférieure à 10° seront obtenus. Des formulations de complexité croissante, à base de résines polyuréthane additivées seront préparées, puis utilisées pour préparer des échantillons dont les propriétés de surface seront étudiées. Pour ces résines « sans solvant », la miscibilité des formulations (y compris pendant la phase de réticulation) est primordiale et constitue un élément clé de ce projet.

Profil recherché : Le(la) candidat(e) devra être titulaire d’un doctorat dans le domaine de la physico-chimie des matériaux polymères, avec idéalement des compétences dans le domaine des revêtements et la caractérisation chimique et morphologique de surface (XPS, AFM).

Candidature : Déposer vos candidatures sur : https://bit.ly/2SD88f7

Contacts

ICMN : Christophe SINTUREL, christophe.sinturel@univ-orleans.fr ; Marylène VAYER, marylene.vayer@univ-orleans.fr

KEMICA COATINGS : Sofia TELITEL, sofia.telitel@kemica-coatings.com